Ça bûche à Noël !

Case

 

 

Voici le temps des rires et des chants, et aussi de s’attaquer au dessert ! Traditionnelle bûche de noël… Quand j’étais petite, les décorations recouvrant le gâteau en formes de sapins, lutins, champignons me fascinaient… mon jeu préféré consistait à me scier la langue avec ces petites scies en plastique de couleur, et crier aïe aïe aïe! Je vous propose donc une recette de jeunesse… Elle provient des « fiches recettes de ELLE » parues en livre de poche dans les années 70…
Autant vous dire que la recette a été testée depuis le temps…
Les pages sont jaunies et annotées par ma belle mère, et chaque année, depuis près de 40 ans, c’est cette bûche que nous dégustons.

Ça bûche à Noël !

Recette notée 5 étoiles avec 1 avis de

Pour le bonheur des enfants...

  • Temps de préparation :
  • Temps de cuisson :

Ingrédients :

Pour le gâteau roulé :
- 5 œufs.
- 125 gr de sucre semoule.
- 75 gr de maïzena.
- 25 gr de farine.
- 30 g d'amandes en poudre.
- 1 sachet de sucre vanillé.
- une pincée de sel.
- du papier sulfurisé.
Pour rouler le gâteau :
-100 gr de sucre.
- 1 petit verre de rhum ou un café.
- 1 demi verre d'eau.

Pour 500 gr de crème environ :
- 3 jaunes d’œufs.
- 250 gr de beurre.
- 175 gr de sucre en poudre.
- 1 sachet de sucre vanillé.
- 100 gr de chocolat noir, café ou praliné...

Préparation :

Séparez les blancs des jaunes.
Mettez les jaunes dans une terrine avec le sucre et battez jusqu'à ce qu'ils fassent le ruban (vous saviez ?).
Tamisez ensemble la farine, la fécule et la poudre d'amande et ajoutez-les aux jaunes.
Battez les blancs en neige avec la pincée de sel et quand ils sont fermes, ajoutez le sachet de sucre vanillé.
Incorporez les peu à peu à la pâte jaune en soulevant la masse par dessus.
Recouvrez une plaque de four de papier sulfurisé, étalez la pâte dessus, et enfournez 10 minutes à 160°.
Sortez du four, posez un torchon sec dessus, et laissez refroidir.

Pendant que le gâteau roulé se repose, je vous propose de réaliser la crème au beurre.
Dans une casserole, faites cuire à feu modéré le sucre (juste recouvert d'eau) jusqu'à ce qu'une goutte tombant d'une fourchette laisse un fil. Vous réalisez donc un début de caramel.
Fouettez les trois jaunes d’œuf, en ajoutant le sirop bouillant en filet jusqu'à ce qu'ils blanchissent et fassent le ruban (maintenant vous savez !).
Continuez de battre jusqu'au parfait refroidissement de la mixture.
Faites fondre le chocolat pour qu'il refroidisse aussi.
Travaillez le beurre en pommade et ajoutez lui, petit à petit le mélange œuf-sucre et sucre vanillé.
Ajoutez le chocolat fondu et refroidi. Quand la crème au beurre est prête et le gâteau aussi, plus le temps de prendre une pause, il faut s'y remettre !
Mélangez les 100 gr de sucre avec un petit verre de rhum et un demi verre d'eau.
Imbibez de ce sirop le dessus du gâteau. Ensuite, retournez-le en le posant sur une feuille de papier sulfurisée sucrée, et recouvrez le de crème au beurre.
Roulez votre gâteau en forme de bûche en vous aidant du papier et serrez le pour qu'il garde sa forme.
Enveloppé de son papier, ce gâteau se garde au moins 8 jours ! Pour la déco, j'ai utilisé ma pâte "rolled fondant" de chez Mora, ainsi que ses colorants, mais on en trouve dans beaucoup de magasins spécialisés.
Vous pouvez réaliser le décors avec de la pâte d'amande bien sûr.
Roulez la pâte en plaçant un film plastique entre le rouleau et le fondant.
Découpez une forme suffisamment grande pour recouvrir la bûche. Pour les rennes, faites trois boudins et coupez les en deux.
Modelez des petites oreilles, récupérez des tiges de raisin pour les bois et faites des petits trous pour les yeux.
Une bille argentée fera la truffe ou une boulette assortie au chapeau du père noël !

 

Préparation-du-gateau-roulé

Décoration-bûche-de-noël

 envoyez les photos de vos réalisations sur la page de Facebook !


author avatar

Qui cuisine un œuf, cuisine un bœuf !

2 Comments

  1. En effet, c’est corrigé, la ligne avait sauté…
    Pour vous remercier, je vous donne le conseil de ma belle mère pour ramollir le beurre : Le laisser sur le radiateur… A ne pas l’oublier sinon galère galère !

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire : votre email ne sera jamais publié.