Le répertoire des saveurs.

Ce livre est dans le salon, la cuisine ou sur ma table de nuit depuis quelques mois, et je me rends compte que je l’utilise de plus en plus. Je le feuillette quand une envie de cuisiner me vient, quand un dîner s’organise sans trop savoir par quel ingrédient commencer…

Je le comparerais à la palette d’un peintre ou à un nuancier. Toutes les couleurs ne vont pas ensemble mais quelque fois, par petites touches, cela ne choque pas, on dit qu’elles se marient bien ensemble.
Quand je peins un paysage, je n’appose pas toujours la couleur que je vois, c’est ma touche à moi, et ça ne se voit pas…

La cuisine, vue par Niki Segnit se passe de la même façon. Elle a classé les aliments dans son répertoire des saveurs comme les couleurs dans un nuancier, et elle en parle comme un peintre les étale.
Avec son coeur, ses émotions ses connaissances et ses expériences, elle décrit les aliments et les associe en binome pour mieux les décripter.

répertoire des saveurs interieur

Le boeuf ? Elle en parle : « Le gout de la viande de boeuf est essentielement salé et umamiesque (savoureux), avec une certaine douceur et aigreur… »

Pourquoi ne pas profiter de l’été pour cuisiner ? prendre le temps de découvrir ce répertoire riche de 1000 saveurs et de ses recettes pour pouvoir mieux comprendre la magie des aliments associés !

 


author avatar

Qui cuisine un œuf, cuisine un bœuf !

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire : votre email ne sera jamais publié.