Médaillon de sanglier aux deux pommes.

médaillon de sanglier aux deux pommes

Pendant encore un mois nous pouvons profiter du gibier! En revanche lorsqu’il neige il est interdit de chasser, ce qui me parait tout à fait honorable…

La vision du chasseurs, rentrant  avec un sourire jusqu’aux oreilles et déposant fièrement sur la table un bon gros cuissot de sanglier ou se mèlent encore sueur de la bête, poils et chair fraîchement découpée ne me réjouie pas du tout…
En revanche, les deux petits médaillons, présentés sous vide où il n’y a qu’à ouvrir l’emballage et sortir la viande une heure avant cuisson, m’ouvre l’appétit ! Découpés dans le filet (la longe) cette viande est particulièrement pauvre en matières grasses et riche en vitamines D. C’est parfait pour garder son énergie et combattre le froid de saison.

Très facile, très rapide, et « babines léchées » assurées, il vous faut : 
- 1 médaillon de sanglier par personne.
- 1 pomme de terre taille moyenne par personne.
- 1/2 pomme par personne.
- Un peu de beurre et un peu d’huile.
- Sel, poivre.
- 1 cuillère à soupe baies roses.

Pelez les pommes de terre et les pommes « en l’air ». Coupez-les en quatre et plongez les séparément dans deux casseroles d’eau bouillante. Au bout de 20 minutes, égouttez-les.

Dans une poêle, faites fondre un petit mélange d’huile et de beurre. Quand c’est bien bien chaud, saisissez les médaillons de sanglier. Comptez 7 minutes par face.
Faites fondre une grosse noisette de beurre avec une cuillère à soupe de baies roses dans une grande poêle et déposez les quartiers de pommes de terre et d’arbre pour qu’elles dorent sur tous les cotés.
En fin de cuisson, salez et poivrez la viande, coupez le feu et laissez la reposer 5 minutes sous une feuille d’aluminium. Pendant ce temps dressez les assiettes en panachant le duo de pommes. Déposez la viande et servez.

Médaillon de sanglier aux deux pommes.

 


author avatar

Qui cuisine un œuf, cuisine un bœuf !

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire : votre email ne sera jamais publié.